Colloque SIDF, Neuchâtel 2018

Colloque SIDF Neuchâtel 10-12 janvier 2018. Appel à communications.

Lien vers le site officiel du colloque

Thématiques et sections

1. Grammaticalisation et constructionnalisation

Le concept de grammaticalisation, posé comme l’un des mécanismes fondamentaux dans le changement grammatical a donné un nouvel élan aux études en diachronie : il a permis de mieux articuler synchronie et diachronie et de préciser les rapports complexes entre lexique et grammaire. Depuis une dizaine d’années, on observe un rapprochement entre la théorie de la grammaticalisation et un cadre théorique plus récent, à savoir la grammaire des constructions. En effet, la grammaticalisation n’affecte pas une expression prise isolément, mais
elle concerne cette expression quand elle est intégrée dans une construction.

Dans le présent atelier, nous sollicitons des présentations qui mettent à profit la nouvelle perspective qu’apporte la grammaire des constructions sur la notion de grammaticalisation, que ce soit du point de vue théorique ou par des études des cas.

Conférencier invité : Martin Hilpert (Université de Neuchâtel)

2. Les marqueurs du discours

Les petits mots qui ponctuent le discours comme ben, bon, allons, ok, enfin, ont fait l’objet de multiples recherches en synchronie. Sur le plan syntaxique, ils sont définis par le fait qu’ils ne participent pas au contenu propositionnel et n’en affectent pas la valeur de vérité. Du point de vue pragmatique, ils sont liés à l’interlocution. Sur le plan de la morphosyntaxe, la catégorie semble de prime abord hétéroclite. Du point de vue morphologique, les morphèmes du discours tendent à être invariables, cette invariabilité étant parfois le résultat d’un processus diachronique. Les recherches sur les marqueurs du discours en synchronie convoquent souvent la diachronie récente ou moins récente pour rendre compte de certaines caractéristiques des marqueurs de discours. Inversement, dans le prolongement de l’intérêt pour l’oral, les travaux sur les marqueurs du discours dans les étapes anciennes de la langue se multiplient. Il semble dès lors utile d’offrir un forum à cet ensemble de recherches dans le cadre du colloque de la SIDF.

Conférencier invité : Richard Waltereit (Humboldt Universität Berlin)

3. Norme grammaticale et usage(s) : le changement linguistique envisagé à travers les traités grammaticaux et les grammaires d’enseignement.

La sélection de la variété de français considérée comme légitime à enseigner, parfois appelé français de référence, est un phénomène qui reflète l’image que les locuteurs ont de leur langue ainsi que la réalité sociolinguistique qui impose un modèle à imiter. L’observation de l’évolution du modèle proposé dans les grammaires et dans les manuels d’enseignement du français, langue maternelle ou langue étrangère, permet de mettre en lumière les changements objectifs, grammaticaux par exemple, mais aussi subjectifs : quel français faut-il imiter à quelle époque? Dans quel milieu social le « meilleur français » se trouve-t-il ? On pourra aussi s’interroger sur le rapport que les enseignants (ou auteurs des manuels et des traités grammaticaux) entretiennent avec la norme et la variation. L’approche diachronique de ce colloque permettra de renouveler la réflexion sur le français de référence et sur la norme dans l’enseignement.

Conférencier invité : Wendy Ayres-Bennett (Université de Cambridge)

4. Diachronie et diatopie

L’interdépendance épistémologique et ontologique des axes diachronique et diatopique a été théorisée déjà dans les années 1910 par Walther von Wartburg. Cette idée a été exploitée depuis notamment par la dialectologie et par la lexicographie diachronique mais une approche du changement linguistique par les deux axes reste sous-exploitée dans les domaines de la morpho-syntaxe et même de la lexicologie interprétative. Le colloque souhaiterait susciter une réflexion autant théorique qu’empirique sur l’interdépendance diachronique/diatopique qui prendrait appui sur la théorie variationnelle moderne et qui illustrerait ou s’interrogerait sur le rendement de cette approche conjointe.

Conférencier invité : Andres Kristol (Université de Neuchâtel)

Soumission des propositions

Jusqu’au 15 mai 2017 : envoi des propositions de communication à l’adresse sidf.2018@unine.ch

Les participant-e-s sont invité-e-s à envoyer un résumé d’une page environ, incluant une bibliographie restreinte. Merci de veiller à soumettre des propositions anonymisées. Merci de préciser les points suivants dans l’email d’accompagnement :

  • identité de l’auteur / des auteurs et affiliation institutionnelle
  • titre de la contribution
  • axe principal dans lequel s’inscrit la contribution, parmi les quatre sections proposées
  • trois mots-clés pertinents

15 septembre 2017 : communication de l’acceptation ou de la non-acceptation des propositions soumises

Comité scientifique

Jean-Claude Beacco (U. Sorbonne Nouvelle Paris 3) ; Marie-Josée Béguelin (U. de Neuchâtel) ; Anne Carlier (U. de Lille 3)  ; Jean-Paul Chauveau (ATILF, Nancy) ; Bernard Colombat (U. de Paris Diderot) ; Bernard Combettes (U.de Lorraine) ; Benjamin Fagard (LaTTiCe / CNRS) ; Enrica Galazzi (U. Cattolica Milan) ; Annette Gerstenberg (Freie Universität Berlin) ; Yan Greub (ATILF, Nancy) ; Céline Guillot (ENS Lyon) ; Alain Kamber (U. de Neuchâtel) ; Caterina Menichetti (U. de Lausanne – U. de Genève) ; Laura Minervini (U. de Naples) ; Maj-Britt Mosegaard-Hansen (U. de Manchester) ; Evelyne Oppermann (U. Sorbonne Nouvelle Paris 3) ; Sophie Prévost (CNRS – ENS – U. Sorbonne Nouvelle Paris 3) ; Tom Rainsford (U. de Stuttgart) ; Pierre Rézeau (ATILF, Nancy) ; Amalia Rodriguez Somolinos (U. de Madrid) ; Lene Schøsler (U. de Copenhague) ; Gilles Siouffi (U. Sorbonne Paris 4) ; Agnès Steuckardt (U. de Montpellier 3) ; Sofia Stratilaki (U. Sorbonne Nouvelle Paris 3) ; Paul Videsott (U. de Bolzano) ; Richard Waltereit (Humboldt Universität Berlin).

Comité d’organisation :

Dorothée Aquino ; Hélène Carles ; Sara Cotelli ; Carine Skupien Dekens

Vous trouverez une version plus complète de cet appel à communication avec des références sur le site Internet du
colloque : http://www.unine.ch/sidf_2018