Parution : Diachroniques no. 6

Lien vers le site web de l’éditeur

Diachroniques n°6, « Ferdinand Brunot, la musique et la langue. Autour des Archives de la parole de Ferdinand Brunot », PUPS, 2017.

Résumé

En 1911, Ferdinand Brunot, connu par son Histoire de langue française, fonde avec Émile Pathé des Archives de la parole, pour enregistrer et conserver des réalisations orales sur le territoire français, ce qu’il fait les deux années suivantes en 1912 et 1913 dans les Ardennes, le Berry et le Limousin.

Il s’agit là d’un témoignage particulièrement précieux sur les langues de France, constitués aussi bien d’interviews que de chansons, que la BnF met à disposition des chercheurs comme du grand public. Ces enregistrements, qui intéressent aussi bien les linguistes que les musicologues, révèlent les variations du français à un siècle de distance, son caractère à la fois proche et lointain, ainsi qu’une méthodologie innovante, fondée sur une technologie en émergence, dont s’inspireront plus tard phonologues, dialectologues, ethnomusicologues. Les regards croisés de linguistes et d’ethnolinguistes mettent en évidence les facettes de ces Archives et en particulier les pistes de recherche qu’elles ouvrent pour l’histoire du français.

Table des matières

Préface (Joëlle Ducos & Gilles Siouffi)

Ferdinand Brunot, d’un lieu de mémoire à l’autre (Olivier Soutet)

Première partie «La mémoire du chant»

L’ethnomusicologie et la collecte. Étude basée sur l’enquête phonographique dans les Ardennes des Archives de la parole enregistrées par Ferdinand Brunot entre 1911 et 1913 (Paola Luna)

Ferdinand Brunot et les Archives de la parole (François Picard)

Les structures mélodiques dans les chants «à voix nue» collectés par Ferdinand Brunot (Annie Labussière)

La versification des chansons recensées par Ferdinand Brunot (Brigitte Buffard-Moret)

Deuxième partie «La mémoire de la parole : des archives sonores à l’Histoire de la langue française»

La valorisation des données dialectales d’oïl du liseré frontalier wallon recueillies par la mission Ferdinand Brunot en 1912 : enjeux pour la documentation des langues en danger (Jean Léo Léonard)

Variation diatopique et diastratique dans les Archives de la parole du fonds Brunot : le cas des enquêtes du Berry (André Thibault)

Ferdinand Brunot : entre langue et parole (Gilles Siouffi)